Jean-Jacques Goldman :Juste quelques hommes


L'auteur de cette retranscription est Maunakea. Visitez son site !

Je ne suis pas très sur du D/E... Alors si quelqu'un
trouve quelque chose de mieux...

Em			D/E		Em
Après les brumes
où commence le ciel
Em			  D/E		Em
Où les aigles reculent
où manque l'oxygène
C			D	G/B
Où les grands froids règnent même au soleil
C    G/B     .Dsus4.  .   .D .
Aux neiges éternelles...
C	     Dsus4         G/B	     C
Où rien ne pousse
où les âmes s'éteignent
C	     D      Em
Où plus rien ne frissonne
C	     D   Em
Plus rien ni personne
C	     D   Em
Juste quelques hommes
C	     D
Quelques hommes

Em			D/E		Em
Au fond des fonds aux entrailles des mers
Em			  D/E		  Em
Où les sirènes sombrent en leurs sombres repaires
C			D	G/B
Plus loin que loin
aux extrêmes extrêmes
C    G/B     .Dsus4.  .   .D .
Où plus un être n'ose
C	     Dsus4         G/B	     C
Des astres éteints au sein des volcans même
C	     D     Em
Où les laves fusionnent
C	     D   Em
Ni rien
ni personne
C	     D   Em
Juste quelques hommes
C	     D    (Dsus4 D)
Quelques hommes

Em			D/E	    Em
Au plus sauvage
où renoncent les fauves
Em			  D/E		    Em
Dans les grands marécages où les humains pataugent
C			D	G/B
Au bout du mal
où tous les dieux nous quittent
C    G/B     .Dsus4.  .   .D .
Et nous abandonnent
C	     Dsus4         G/B	     C
Dans ces boues noires où même les diables hésitent
C	     D    Em
À genoux pardonnent
C	     D   Em
Juste quelques hommes
C	     D   Em
Quelques hommes justes
C	     D   Em
Quelques hommes justes  repeat and fade...

Retour...